05.07.17

Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

Cotée au New York Stock Exchange, la startup Altimmune se focalise sur la création d’immunoadjuvants dédiés aux substances traitant les infections et aux vaccins. La startup s'avère incluse dans le fonds d'investissement géré par Philippe Pouletty (Aller sur la page twitter.com) en 2007 et se retrouve ensuite absorbée par Pharmathène US. Via l’entreprise Myopowers, le chercheur ainsi que les spécialistes de Truffle Capital accordent des financements à des solutions tangibles afin de faire progresser les conditions de vie des personnes atteintes d’incontinence urinaire d'effort sévère. Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se trouve être le directeur général par intérim de Theradiag. Faisant partie du portefeuille de Truffle Capital dès 2003, la compagnie spécialisée en diagnostic est entrée en bourse courant 2012.

Concrétisations notables au service de l'univers de la recherche

Afin de faciliter l'investissement dans le domaine de la recherche et d'encourager le développement technologique, le futur directeur général de Truffle Capital a proposé dès 1999 plusieurs réformes impliquant l’amélioration de la fiscalité et la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI). Évoluant en Europe et aux États-Unis, Philippe Pouletty a institué diverses enseignes de biotechnologie élaborant des traitements ainsi que des matériels médicaux innovants. L'ancien interne comptabilise une foule d'initiatives dès son entrée dans l'univers des investisseurs. À travers le budget de Truffle Capital, Philippe Pouletty contribue à de nombreux progrès dans le milieu de la recherche médicale. La compagnie place en effet des capitaux sur des projets à fort potentiel de développement soutenus par des scientifiques aguerris et des passionnés. Tout au long des années, Truffle Capital a aidé financièrement une soixantaine de jeunes pousses avant-gardistes dans le domaine de la recherche médicale. L'investisseur a notamment permis de former plus d’un millier d’emplois.

Arrivée du chercheur dans l'univers du business

Soutenu par différents brevets personnels, Philippe Pouletty a mis en place SangSat Inc. en 1988. Cette enseigne se focalise sur la transplantation d’organes et est listée au Nasdaq dès 1993. Important acteur dans le monde de la transplantation d’organes, SangSat a développé et distribué une substance particulièrement efficace contre les rejets, la Thyloglobuline. Cette formule innovante s'avère cédée à l'entreprise Genzyme dans les années 1990. Pour pouvoir entreprendre des observations relatives à l’effet combiné de produits sur les érythrocytes et l’albumine, le businessman place des capitaux dans l'enseigne de biotechnologie RedCell Inc. (devenue Conjuchem Inc.) au moment de la cotation en bourse de SangSat.

Opérant dans le milieu de la biotechnologie, Truffle Capital constitue foncièrement des spins off de laboratoires universitaires reconnus à l'échelle mondiale. Le médecin et son équipe constituent la majorité des spins off épaulés par l'investisseur. Les projets soutenus par Truffle Capital s'avèrent sélectionnés selon leur nature innovante. Le Dr Philippe Pouletty s’attelle notamment à évaluer et à sélectionner les brevets les plus encourageants. La compagnie de tenue de portefeuille de venture capital Truffle Capital SAS a été édifiée en 2001. L'investisseur se révèle surtout célèbre au sein de l’univers de la recherche comme étant le cofondateur et le dirigeant de cet établissement. Soutenu par sa connaissance avancée de cette discipline, Philippe Pouletty s'occupe de l'organisation et du suivi des divers projets des PME de Truffle reliés à la biologie.

Les actions de Truffle Capital au service des compagnies avant-gardistes

Instituée en 2014, l'entreprise Diaccurate projette d'élaborer une nouvelle génération de remèdes contre le SIDA. Cette enseigne experte en biotechnologie se révèle née d'un partenariat entre l’Institut Pasteur et le fonds d’investissement géré par Philippe Pouletty. Pour simplifier la création de vaccins et d’adjuvants immunologiques, la compagnie Abivax a entre autres fusionné avec les entreprises Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital associe quelquefois plusieurs entreprises de son portefeuille en vue de renforcer la progression de ses différents programmes de recherche. Symetis figure parmi les établissements du portefeuille de Truffle Capital devant être cotés en bourse en 2017. Cet établissement fondé en 2004 crée et commercialise des valves aortiques transcatheter. Le directeur général de Truffle Philippe Pouletty a financé l'institution de Carbios ainsi que de Kardiozis courant 2011. Ces entreprises se spécialisent dans l'élaboration de prothèses et d'accessoires synthétiques à usages industriels ou médicaux.